Bonjour,

Hier j'ai appliqué un dicton : dimanche pluvieux... dimanche scrappeux !!! J'ai fait bon nombre de pages mais j'en garde quelques unes pour vous les montrer plus tard... 

Pour commencer une page faite pour The Color Room de cette semaine, avec l'aide du sketch du mois sur Lovescrap et qui répond au challenge de STS d'Elisa : une page costumée. Je ne pensais pas faire ce challenge mais en regardant ma page... je me suis dit que le challenge s'était fait tout seul...

102PionHisRoom

sketch-mars-love-scrap

P1040366

Après avoir fait des pages ultra classiques toute la journée pour mon album parisien, j'ai bien été contente de reprendre mes pinceaux... Il faut dire que ce color combo ne me plaisait pas trop.. Il fallait absulument trouver des photos masculines... J'ai eu de la chance car dans mon tas à scrapper se trouvaient ces photos de mon père en 1987.. J'ai utilisé un vieux papier un peu Far West de Cosmo Cricket qui date de... des chutes de papier d'encadrement, de la rabanne pour le chapeau et les cactus sont dessinés à main levée puis embossés avec la Cuttelbug. Le tout est largement arrosé de Distress Antique Linen et Whetered Wood... Les petites étoiles sont des Ki Sign.

A very old Cosmo Cricket paper with scrap of papers, paint,Distress and the cactus are hand main drawing with Cuttlebug embossing. It is my father in 1987.

Et voici la fin des photos de Versailles sans aucun challenge... seulement le plaisir de continuer mon album, toujours avec les mêmes critères... Elle peut répondre u challenge de Babeth sur STS : des sculptures anciennes : 

P1040359

Il me restait quelques photos faites dans les allées des jardins... pour une page à la géométrie très à la Française...

P1040361

... une page avec des vues d'ensemble où j'ai utilisé une belle carte postale achetée sur place...

I use a post card of a Versailles casttle shop...

Voilà pour aujourd'hui.. je reivens bientôt avec de nouvelles pages et nous poursuivrons la viste de Paris...

merci pour vos visites

Thank you for your visits.

Bises

Patricia.